27 mar

Dossier: Les 4 styles de management (1/3)

On définit habituellement 4 styles de management. Si vous recherchez des informations sur les types de management, vous allez rencontrer également une autre typologie parallèle qui mentionne les styles de leadership. Comment donc différencier les deux ?

Nous considèrerons que le leadership décrit essentiellement un ensemble de comportements et d’attitudes intrinsèques qui font qu’une personne emporte l’adhésion d’un groupe ou d’une équipe dans la quête d’un objectif commun. Il s’agit plus ici de traits de personnalité, d’habiletés relationnelles et d’une bonne connaissance de soi et de son fonctionnement.

Le management quant à lui concerne les processus par lesquels un gestionnaire ou dirigeant va interagir avec chacun des membres de son équipe afin d’obtenir les résultats recherchés.
Vous constaterez aisément que tout gestionnaire ou dirigeant a tendance à adopter toujours le même style de management, en général celui qui correspond le mieux à sa personnalité, ses croyances et ses craintes. Donc en fonction de son style de leadeship naturel.

Toutefois, ne perdez pas de vue que les 4 styles de management devraient être maîtrisés par les gestionnaires afin de pouvoir les utiliser dans les différentes situations qu’ils rencontrent, comme ils choisiraient la bonne carte au jeu.
Il est donc pour nous question aujourd’hui de vous les détailler afin que vous puissiez les essayer en fonction des situations auxquelles vous êtes confrontés et de vous permettre d’expérimenter des approches différentes de votre comportement naturel.

Vous adapterez alors vos attitudes et votre mode de management a deux grandes variables : les circonstances de l’intervention (nouveau projet, urgence, contexte de changement…) et le type de personnalité de vos collaborateurs, pris individuellement. Il vous sera donc utile d’adopter des styles de management différents en fonction de chacun d’eux.

1. Le style Directif

Comportement du manager directif :

Il s’intéresse aux processus, aux résultats. Il donne des consignes, suit la progression vers des objectifs précis, définit des directives régulièrement. Il informe plus qu’il ne communique et prend les décisions seul.

Il a un comportement rassurant par sa maîtrise de la situation et sa connaissance de l’environnement.

Et dans l’excès ?

Il ne se décide pas à déléguer, ne fais pas confiance à ses collaborateurs, ne les écoute pas et tend à basculer vers un comportement autoritaire ou autocratique.

Dans quel cas est-ce utile ?

Dans des situations urgentes ou sur une gestion de projet avec des délais très serrés. Avec des collaborateurs qui savent qu’ils ne savent pas faire, ont des postes de simples exécutants ou attendent de leur supérieur qu’il prenne les décisions et donne des instructions.

2. Le style Explicatif

Comportement du manager explicatif:

Il fait en sorte d’expliquer les décisions dont il garde néanmoins la maîtrise. Il fait en sorte de mobiliser ses collaborateurs, d’écouter leurs avis et suggestions et les encourage à devenir autonomes.

Et dans l’excès ?

Il peut penser qu’il suffit d’expliquer pour obtenir l’adhésion des équipes ou cherche tellement à motiver ses équipes qu’il fixe des objectifs irréalistes.

Dans quel cas est-ce utile ?

Lorsque les collaborateurs ne savent pas tout des tenants et aboutissants du projet ou ignorent qu’ils ne savent pas.

3. Le style Délégatif

Comportement du manager délégatif:

Il définit clairement les missions et les responsabilités puis laisse l’autonomie nécessaire aux collaborateurs. Il intervient ensuite uniquement quand cela est nécessaire ou à leur demande.

Et dans l’excès ?

Il devient inefficace quand il se coupe de son équipe, ne se questionne plus sur la pertinence de ce mode de fonctionnement et ne constate qu’après coup que la délégation ne fonctionne pas (manque de contrôle régulier des objectifs à atteindre).

Dans quel cas est-ce utile ?

Quand le manager connaît bien ses collaborateurs, leurs compétences et leurs travers. Il sera alors en mesure de leur laisser suffisamment d’autonomie mais également de prévenir toute dérive liée aux mauvaises habitudes.

4. Le style Participatif

Comportement du manager participatif:

Il propose des projets d’équipe, incite à la remontée d’informations et aux discussions. Il va associer les collaborateurs aux décisions et se préoccuper de leur engagement dans les projets.

Et dans l’excès ?

A trop vouloir être à l’écoute, il a tendance à vouloir éviter les conflits, à devenir paternaliste et à se préoccuper plus de l’ambiance au sein de l’équipe que des résultats à atteindre. Il risque également de ne pas prendre de décisions impopulaires pour ne froisser personne.

Dans quel cas est-ce utile ?

Quand le manager a des collaborateurs compétents et qui sont conscients de leur apport au groupe. Il peut alors se baser sur un groupe d’expert et en devenir l’animateur mais il doit se garder de trop réduire la distance hiérarchique au risque de ne plus pouvoir prendre de décisions.

Le maître mot en matière de management est donc l’adaptabilité. Un bon manager doit être capable d’utiliser des méthodes d’encadrement différentes en fonction de la situation et de chacun des membres de son équipe pour obtenir les meilleurs résultats possibles. Cela requiert de bonnes qualités interpersonnelles comme l’écoute, l’observation, les habiletés de communication et l’humilité.

Voyons maintenant dans quelle mesure les patrons répondent à vos attentes avec deux mini-sondages:

Vous pensez que votre boss pratique un style de management...

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

et quel style de management souhaiteriez-vous qu'il adopte avec vous?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Sources diverses: AgroCampus Ouest, Ecole des ingénieurs de la ville de Paris, Wikipedia, Thinkingmanagers.com et TedTalks

Découvrez nos services

Mise à jour février 2013: Lire la suite du dossier Les 4 styles de management 2/3

Mise à jour novembre 2013: Lire la suite du dossier Les 4 styles de management 3/3 et téléchargez le Ebook gratuit

Autres articles intéressants:

  1. Dossier: Les causes de la démotivation Pourquoi mes collaborateurs ne semblent pas motivés ? Manque de...
  2. Dossier: Management et prise de poste En cette période de rentrée, nous nous intéressons à cette...
  3. Allez voir ailleurs ! Quand on regarde son entreprise, on la voit de l’intérieur,...
  4. Coaching et gestion 1/2 Le coaching et la gestion : un levier de rentabilité?...
  5. Dossier: Générations J’ai fait une petite expérience ce mois-ci : je me...

Mots-clés: , ,

11 Commentaires to “Dossier: Les 4 styles de management (1/3)”

  1. minko dit :

    c’est tout simplement bien

  2. la gazelle dit :

    quel est le style recommandable en management parmi ces styles ?la reponse svp

  3. Valérie Garrel dit :

    Bonjour la gazelle,
    Pour répondre à votre question, comme je le mentionne dans l’article il est utile d’adapter son style aux circonstances et aux collaborateurs.
    Ceci étant, les résultats du sondage nous renseignent utilement sur les styles que les employés préfèrent à savoir les styles Participatif puis Délégatif.

  4. ML dit :

    @ la gazelle : la reponse est dans l’article et ecrite en toute lettre! Mieux vaut commencer par lire attentivement avant d’adopter un style de management ;)

  5. MAFFEI dit :

    Personnellement, je pense qu’Il n’y a pas de style de management recommandable à adopter, il faut s’adapter à son équipe cerner la personnalité des collaborateurs afin de trouver un style de management en adéquation avec les attentes des employés , je rappel que pour motiver une équipe il faut que le manageur soit avant tout motivé ;) chose que l’on ne trouves pas dans toute les enseignes… MAFFEI LUKE BTS MUC 2

  6. arnaud dit :

    Bonsoir,
    Concernant le sujet, je voudrait connaitre les court circuitages du style directif.
    En effet, je suis nouveau dans une entreprise(franchise d’un grand groupe hôtelier) à un poste d’ Adjoint de Direction. Je suis censé prendre des décisions et executer des taches administratives. Mon but est d’ évoluer vers un poste de Directeur.
    La Diretrice travaille 7/7j, j’ en suis à executer des taches…Je dois me battre pour avoir les infos concernant certaines directives.

    J’ ai connu auparavant ce genre de management, mais ma jeune experience, à l’époque, ne pesait que très peu sur mes décisions.
    Aujourd »hui, je ne peux plus supporter ce style de management directif…J’ai l’impression d’être un handicapé mental.

    Ma question est celle çi : comment court circuiter ce style de management ?

    Cordialement

  7. Valérie Garrel dit :

    Bonjour Arnaud,
    Difficile de vous répondre à l’emporte pièce sans connaître les personnes mais le volet 3 de l’article va paraître sous peu et vous donnera peut-être des pistes. Le style Directif est dans un contrôle excessif et dans le cas de votre directrice, cela se traduit aussi par une attitude qu’on appelle workholic (addicte au travail). C’est essentiellement à elle d’adapter son comportement et si elle est en poste pour un bon bout de temps, elle a fait une erreur de recrutement en vous prenant puisque vous êtes bien trop « autonome » pour elle. Elle a sûrement rationnellement, sincèrement, voulu quelqu’un d’autonome, capable de prendre des décisions mais sans se rendre compte de son incapacité à déléguer. Et il lui aurait été plus facile d’avoir un bon petit soldat à votre place. Difficile pour vous de la faire changer d’attitude mais si vous vous accrochez, je vous recommanderais 2 choses: Lui demander réellement, sans la confronter mais au contraire avec beaucoup de bienveillance, ce qu’elle craint à ne pas vouloir vous laisser plus de responsabilités. Et lui demander dans la foulée de vous déléguer un petit dossier, facile, rapide, qui la soulagerait dans ses responsabilités mais que vous pourriez gérer d’un bout à l’autre (en la tenant régulièrement informée, cela va de soi…) pour acquérir sa confiance petit à petit et asseoir votre « autorité de compétences ». Puis un dossier un peu plus gros… et ainsi de suite. Bonne progression Arnaud!
    PS: vous pouvez aussi lui donner nos coordonnées… ;-)

  8. issa 2 diakité dit :

    le style est plus casuel que tout autre.chaque employé doit se comporter en bon père de famille

  9. jean-pierre dit :

    super

  10. yahiaoui dit :

    le manager il faut qu’il soit intégre bon gestionnaire et surtoute responsable de ces actes, et gerer bien les compétence de ces collaborateur et met fin aux pretention.

Laisser un Commentaire